ENTREVUE | Il ne perd pas espoir de revoir son fils qui lui a été arraché

Entrevue avec Thomas Königsthal à l’émission Le 9 heures : http://www.tvanouvelles.ca

Extrait | Un père de famille privé de son fils depuis que la mère de l’enfant l’a enlevé il y a 10 ans compte sur le temps qui passe et ne perd pas espoir de le revoir, un jour pas si lointain.

Diego, le fils de Thomas Königsthal, était tout petit quand il s’est envolé pour le Mexique, le 5 décembre 2007. Il n’y avait d’ailleurs rien d’anormal là-dedans, puisque le duo mère-fils avait l’habitude de déserter l’hiver québécois pour les chauds rayons du soleil mexicain, chaque année.

M. Königsthal, qui les a rejoints pour environ un mois, ne se doutait pas en les quittant que c’était la dernière fois qu’il les voyait.

«En revenant en janvier, je suis retourné à mon appartement, à mon quotidien», a-t-il expliqué en entrevue à l’émission Le 9 heures. Le mois suivant, il recevait un courriel de sa conjointe l’avertissant qu’elle ne reviendrait pas. Après avoir longuement discuté ensemble, la femme d’origine mexicaine a décidé que l’enfant resterait avec elle, mais que le père pourrait les rejoindre s’il le voulait.

Advertisements

PRESSE | Papa est là, un documentaire présenté dans le cadre de la Su-Père Conférence

PIC_ThomasCe documentaire, réalisé par Mme Johane Bergeron, a été présenté dans le cadre de la SU-PÈRE CONFÉRENCE. Il aborde, entre autres, le thème de la souffrance des hommes et des pères, un thème qui demeure encore un sujet tabou dans notre société, autant pour les hommes eux-mêmes que pour leurs conjointes, mères, sœurs ou amies. Patrick Desbiens, modérateur de l’atelier qui présentait le film, a déclaré : Papa est là est un documentaire touchant et humain, réalisé avec justesse et pudeur, qui permet une immersion dans une réalité paternelle méconnue: l’enlèvement parental… Un bel outil de sensibilisation pour les différents milieux d’intervention. [… Infolettre du RVP]

PRESSE | De l’importance des pères

De l’importance des pères
par Geneviève Pettersen 

Extrait | L’autre jour, j’ai vu un documentaire bouleversant. Papa est là, de la réalisatrice Johane Bergeron, raconte l’histoire de pères qui se sont fait enlever leurs enfants par leur conjointe. L’une est partie au Mexique avec son fils et n’est jamais revenue, l’autre a emmené son petit en Argentine en catimini. Thomas, un photographe qui s’est vu priver de son fils Diego, a décidé de tirer le portrait d’autres pères victimes, comme lui, d’un enlèvement parental au féminin. Il nous présente des hommes qui ont en commun le souhait de renouer avec leur progéniture, mais qui se butent à une bureaucratie insensible à leur condition. En les suivant de près dans les dédales administratifs de leurs quêtes respectives, on se rend compte d’une chose : le vrai obstacle que ces hommes ont à surmonter, c’est l’idée que la mère est plus importante que le père dans la vie d’un enfant. […http://fr.chatelaine.com]

ENTREVUE | Papa est là : des pères victimes d’enlèvement parental racontent

Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

…….
Papa est là
: des pères victimes d’enlèvement parental racontent

Entrevue avec Catherine Perrin, Médium large (Radio-Canada)

Extrait | Le documentaire Papa est là, de la réalisatrice Johane Bergeron, raconte l’histoire de quatre pères dont les enfants ont été enlevés par leur mère. Le photographe Thomas Königsthal Jr. est l’un d’entre eux. Son fils Diego a été enlevé par sa mère puis emmené au Mexique, en 2007, à 15 mois. Depuis, il vit sa paternité virtuellement, par appel vidéo. Catherine Perrin reçoit Johane Bergeron et Thomas Königsthal Jr.

Écoutez l’entrevue ici: http://ici.radio-canada.ca

Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

PRESSE | Papa est là, ou l’enlèvement parental vécu par les pères

Papa est là, ou l’enlèvement parental vécu par les pères
par Marianne Prairie

Extrait | Dès les premières minutes du documentaire Papa est là, l’émotion m’a prise à la gorge. Difficile de se distancer de ses propres angoisses et de ne pas se projeter dans le drame qu’aborde le film de Johane Bergeron : l’enlèvement parental. «Un enlèvement parental, c’est un parent qui enlève un enfant à l’autre parent et qui l’amène d’une ville à l’autre, d’une province à l’autre, d’un pays à l’autre » explique l’avocate Sonia Heyeur à la caméra, au tout début du film. «Au Canada, c’est un crime, c’est passible jusqu’à dix ans de prison» ajoute la spécialiste du Droit familial. […http://fr.chatelaine.com]

PRESSE | La douleur de l’absence

La douleur de l’absence

Extrait | Avec environ 300 cas par année, l’enlèvement parental est la forme d’enlèvement d’enfants la plus fréquente au pays. Johane Bergeron (DESS en design d’événements, 2008), candidate à la maîtrise en muséologie, vient de réaliser un documentaire sur cette réalité méconnue et complexe vue à travers le prisme de pères d’enfants kidnappés par leur mère. […http://www.actualites.uqam.ca]

PRESSE | Papa est là : incompréhensible absence

…….
Papa est là : incompréhensible absence

par Natalia Wysocka

Extrait | «Soudain ton enfant n’est plus à tes côtés. Et tu ne comprends pas pourquoi. Tu ne comprends pas comment.» Dans Papa est là, la réalisatrice québécoise Johane Bergeron explore la question, inextricable et complexe, de l’enlèvement parental. Le fils de Thomas avait 15 mois quand il a été emmené par sa mère au Mexique. Soi-disant pour des vacances. En réalité, pour ne plus jamais revenir. […http://journalmetro.com]

PRESSE | Papa est là: l’enlèvement parental vécu par des pères à TV5

…….
Papa est là : l’enlèvement parental vécu par des pères à TV5
par Jean-François Cloutier

Extrait | Les Productions Catbird, en collaboration avec Enfant-Retour Québec et TV5, sont heureuses d’annoncer le nouveau documentaire de Johane Bergeron, portant sur la réalité méconnue et complexe de l’enlèvement parental vécu par des pères. […www.tvqc.com]